Saint-Sébastien d’Aigrefeuille possède un passé marqué par le protestantisme, l’exploitation minière, une agriculture diversifiée de montagne, un pastoralisme longtemps adapté aux difficultés géographiques, un système seigneurial qui a façonné la répartition de l’habitat...

Nombre d’entre vous possède des informations sur le passé de la commune : photographies, actes notariés, témoignages d’un vécu, etc.

Cette mémoire est fondamentale et très précieuse pour comprendre l’origine de notre commune, son histoire, son évolution au fil des siècles ainsi que son organisation humaine et architecturale.

Cependant, cette richesse historique risque de disparaître rapidement si nous n’entreprenons rien pour la préserver. La commune nous semble légitime pour assurer la sauvegarde du patrimoine agrifolien et le valoriser.

Pour ce faire, une commission extra-municipale très large va être créée afin d’associer à ce projet les agrifoliens désireux d’y participer. Elle sera chargée d’organiser et coordonner la collecte des documents et témoignages. Vous pouvez dès maintenant poser votre candidature par courriel à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., et ce avant le 31 juillet 2020. Nous avons besoin de vous pour cet ambitieux projet !

 

« L'avenir est une porte, le passé en est la clé » Victor Hugo

 

Dans le cadre de la collecte de la mémoire de Saint Sébastien, nous lançons un appel :

Nous recherchons le nom du Mas qui a servi de cachette en 1943 à une jeune femme et une vingtaine d’enfants juifs.

Son fils, qui à l’époque avait 5 ans, n’a bien entendu que quelques lointains souvenirs.

Résidant à Paris, il souhaite venir à Saint Sébastien d’Aigrefeuille rendre hommage à la commune qui, d’après ses propres mots, « lui a sauvé la vie ».