Institutrice et directrice de l'école :

Yseult Gouédard

 

La rentrée 2020/2021 :

Les activités !

Les conseils et les « débats philo » :

« Un débat philosophique est un sujet abordé lors d’une réunion tous les quinze jours. Pour l’instant, nous ne l’avons fait qu’une seule fois sur le thème de « l’influence des écrans. » Nous faisons aussi un conseil : il y a une présidente, une secrétaire et un trésorier que nous avons élus. La présidente s’occupe du conseil, la secrétaire rédige le conseil et le trésorier s’occupe de l’argent. » Selma

Bibliothèque :

« On va à la bibliothèque toutes les 2 semaines. On a le droit de prendre 3 livres, une BD, un roman et un documentaire. Il y a deux groupes : un groupe de 8 et de 7 (trois quarts d’heure pour chaque groupe). En attendant, l’autre groupe fait de la création musicale. » Simon

 

Les actualités !

Les tailleurs de pierres :

En novembre, les enfants se sont rendus sur le chantier de la calade à la Fabrègue, réalisé par des membres de l’association FAIRE. Charlotte et Simon nous racontent la rencontre avec l’équipe de FAIRE et nous expliquent les techniques employées :

 

« Les ouvriers font ce travail depuis 1an. Ils aiment bien ce métier. Bernard aime beaucoup les pierres. Il accompagne des gens qui en ont besoin. Il fait ça depuis plus de 10ans. Il aime réaliser et faire des échanges avec les apprentis. C’est une sorte d’éducateur. Ils taillent les pierres pour qu’elles aillent mieux ensemble, il faut que les pierres soient plates. Ils font une calade et ils mettent de la clapicette pour boucher les trous. Ils commencent par une moitié car sinon la moto-brouette ne peut pas passer. Ils font un cadre avec des pierres : ça s’appelle des directrices. Il a un ancien écoulement (béal) sous le chantier. Un dallage : les pierres sont mises à plat. Une calade : Les pierres sont plantées debout mais c’est aussi une rue faite en pierres dans la nature. Il faut 40 mètres cube de pierres pour la calade. Il faut 1,8 tonnes de pierres par mètre cube. Ils font ça à Saint Sébastien d’Aigrefeuille. Ils ont dit qu’il faut compter 4 à 5 mois de chantier. Ils sont une dizaine sur le chantier. » Charlotte

« Bruno a deux métiers : tailleur de pierres et accompagnateur. Ça fait 10 ans qu’il fait ce métier. Les tailleurs de pierre ont de grosses chaussures au cas où une pierre tomberait sur leurs pieds ! Une calade est un chemin de pierres plantées non cimenté. Avant de tailler la pierre, la pierre s’appelle la « patate ». Les « directrices » sont des pierres qui dirigent le chemin. On enfonce la pierre à 20 cm de profondeur. La « clapicette » est composée de pierres broyées. (On la met entre les pierres). Un « béal » c’est un fossé pour que l’eau passe dedans. Le chantier dure à peu près 4 à 5 mois. Ils ont commencé le premier septembre 2020. Le chemin tiendra 2 mille ans ou même plus ! La technique est très ancienne. » Simon

Le calendrier de l’Avent :

« A l’école, on a décidé de faire un calendrier de l’Avent. La maîtresse nous a donné des chaussettes « orphelines ». C’est-à-dire que ce n’est plus une paire ! Donc, en arts plastiques, on les a décorées. Depuis, chaque jour, un élève ouvre la chaussette du jour. Dedans, il y a des bonbons et des jouets que les élèves ont amenés. » Charlotte

Des musiciens à l’école !

Vendredi 11 décembre, Jean-Luc TERRISSE et Benoît TREHARD se sont rendus à l’école pour présenter aux enfants le nouveau spectacle de Cirque en Kit, « Duo de cuivre ». Les enfants nous relatent cette rencontre avec les instruments, la musique et les musiciens :

« Vendredi 11 Décembre, nous avons eu la surprise d’avoir la visite de deux musiciens. Ils ont joué dans notre classe avec deux trombones et un tuba. Et ils ont joué plusieurs morceaux de musique. Jean-Luc jouait les deux trombones chacun son tour, et Benoît jouait avec le tuba. Ils ont mis une bonne ambiance, et tout le monde s’est bien amusé ! » Mélie

« Vendredi 11 décembre, il y a 2 personnes qui sont venues jouer de la trompette. Ils ont joué, l’un avec un tuba et l’autre a joué avec un trombone. Ça a duré environ une heure. Nous avons tapé des mains. » Mathys

 « Vendredi 11 décembre, on a eu deux musiciens qui sont venus dans notre classe. Un tromboniste et un tubiste. Ils ont joué des menuets et plein d’autres morceaux. Le tromboniste avait deux trombones : un trombone grave et un aigu. Celui qui était grave était moins cuivré que l’autre. Le monsieur nous a expliqué que plus c’était mat, plus le son était doux. Des fois, ils improvisaient. C’est beaucoup mieux qu’à la télé ! » Simon