Août 2020 :

Article Midi Libre du 27/08/2020 :

Christine et Eric ont ouvert le refuge Les Anges d'Ashley :

Il est difficile de résister à l’appel du cœur. À la disparition de sa maman, il y a sept ans, Christine Bekaert s’est engagée à poursuivre l’action de protection des chats errants mise en place avec elle à Saint-Sébastien-d’Aigrefeuille.

Devenue présidente de l’association Les Anges d’Ashley, c’est finalement à Fons que Christine a déniché le terrain idéal pour installer le refuge qui tient désormais une place importante dans son existence, ainsi que dans celle d’Éric son compagnon. "Il nous fallait un espace isolé (trop de chats se font tuer sur la route) et sans voisinage, à cause des nuisances sonores", précise-t-elle. Car Christine et Éric sont éducateurs canins et envisagent de poursuivre cette activité à Fons.

En attendant c’est à Saint-Sébastien-d’Aigrefeuille qu’ils continuent d’exercer, Christine y ayant créé Active Dog, il y a douze ans. Et pour le moment c’est essentiellement la gent féline qui occupe les lieux. Car plusieurs chalets se sont montés pour accueillir chats adultes et chatons. Le couple investit ses fonds propres dans l’aménagement, le fonctionnement et l’autonomie en matière d’énergie du refuge.

Des conventions avec des communes

"Les dons et les rentrées d’argent pour l’association (provenant aussi de diverses manifestations organisées) sont engloutis par les frais de vétérinaire et d’adoption", indique Christine qui se dit être particulièrement vigilante concernant les adoptions et la réglementation. Une infirmerie avec des cages de sociabilisation et de mise en quarantaine accueille les nouveaux arrivants, essentiellement des chatons sauvés de la rue qui sont ensuite placés en famille d’accueil avant l’adoption. De leurs chalets de villégiature, les chats qui sont tous identifiés et stérilisés ont accès à des parcs clos et sécurisés. "Seuls les nôtres sont libres indique le couple, mais ils ne s’aventurent pas très loin."

Des conventions ont été passées avec certaines communes pour recueillir les chats errants. Cet investissement permanent est chronophage et énergivore voire parfois déprimant, mais il y a beaucoup de belles histoires à la clé sur le plan humain. Les appels aux dons (boîtes de lait, croquettes) sont largement entendus. Des rencontres ont lieu qui aboutissent plus tard à des adoptions, certains chats trouvant une famille à des kilomètres de Fons. "Notre page Facebook est notre seule vitrine et contribue largement à notre notoriété" conclut Christine. Un âne, des chèvres et des poules, sauvées d’une mort certaine, complètent le tableau de ce havre de paix pour des animaux qui ne sont plus en détresse.

Contact : 06 35 28 07 62.

 

Juin 2020 :

 

Notre correspondant Midi Libre à l'honneur !

Dominique Bernard vient de publier son quatrième roman*, FUSION.

Habitant Carnoulès depuis une quinzaine d’années, commissaire divisionnaire à la retraite, il se consacre désormais à l’écriture. Et ce, d’autant qu’il est correspondant du Midi Libre pour notre commune et celle de Générargues.

                                                                                       

L’histoire :

Olivia Johnson, est une femme au foyer de 32 ans. Elle a été poignardée par un inconnu alors qu’elle faisait son footing dans un sentier perdu au-dessus de Beverly Hills. Elle est transportée au Cedars médical Center de Los Angeles. Son cerveau est intact, mais elle va mourir.

Johanna Richard, lieutenant de police au Los Angeles Police Department est soignée dans le même hôpital californien depuis trois mois. Elle est atteinte d’une grave tumeur maligne au cerveau inopérable. Il ne lui reste que quelques semaines à vivre.

Le Docteur White, neurochirurgien et son équipe, vont réaliser avec succès un acte chirurgical insensé : greffer le cerveau d’Olivia dans la boite crânienne de Johanna.

Cette première mondiale devra rester sécrète.

Johanna vivra dès lors avec un cerveau qui n’est pas le sien. Son existence en sera profondément transformée.

En quête d’une nouvelle identité, elle n’aura de cesse de retrouver l’assassin d’Olivia.

Un livre passionnant qu’on ne quitte plus une fois qu’on l’a commencé. Un ouvrage bien écrit avec ses rebondisssements et un épiloque qui sacralise la vie et l’amour

*Editions Complicités Paris

 

Février 2020 :

 

VERGOGNIA (Création 2020)

Le Cirque en Kit avec le collectif le KRIG-KIT-U ont invité les agrifoliens à assister à une étape de travail de leur nouveau spectacle au Foyer des Druilles.

Ecrit par Viviana Allocco, mis en scène par Françoise Bouvard.

                                                                                             

Ce nouveau spectacle   VERGONIA , s’inscrit pleinement dans  l’histoire  et  le cheminement artistique  du Cirque en Kit,  pour lequel   Viviana Allocco a toujours su partager son univers, ses images  et ses propres passions.

Pour cette création 2020,  l’Italie, le monde du cirque, celui du cabaret, ou du bal populaire, plantent  le décor. Un univers ou s’animent  des personnages ardents et profonds, ou  se raconte des histoires émouvantes  et invraisemblables.

Dans cette fiction imaginée par Viviana Allocco,  écrite et  scénarisée  par Françoise Bouvard, on ne peut s’empêcher de deviner en filagranne  les cicatrices du  déracinement et de l’exil. Quitter son pays, sa famille et ses amis n’est  jamais  une mince  affaire, et ce spectacle tente de nous le rappeler.

Mais c’est aussi  l’histoire d’une femme. Une histoire tragique,  irréelle, drôle  et grinçante, qui nous raconte le parcours accidenté  d’une jeune fille qui rêve,  rattrapée par la cupidité du monde.